Les français et le secteur de la sécurité privée

vendredi 27 octobre 2017

En septembre 2017, un panel représentatif des français a donné son avis sur la sécurité privée, ses missions et son avenir, à l'initiative de l’Union des entreprises de sécurité privée (USP).

Pour cette première étude commandée par l’Union des entreprises de sécurité privée (USP), ce sont 1 004 personnes majeures et représentatives de la population française qui ont été interrogées par l’institut IFOP. Après la vague d’attentats terroristes et l’organisation de l’Euro 2016 sur notre territoire, l'USP souhaitait connaître l’avis des français sur le rôle de la sécurité privée. 

Des professionnels efficaces et qui inspirent confiance

Que disent les chiffres ? Tout d’abord, ils sont plutôt rassurants et encourageants. Le secteur est de plus en plus connu et reconnu pour ses actions au quotidien.

  • 68 % des sondés déclarent connaître le secteur de la sécurité privée ou en avoir entendu parler.
  • 62 % des français disent faire confiance aux professionnels de la sécurité privée pour assurer leur protection.

Autre information clé, les cœurs de métiers sont bien identifiés. 67 % citent « la protection des biens et des personnes par des agents de sécurité », 64 % « la surveillance de lieux par des agents de sécurité » et 52 % « la sécurité lors d’événements culturels ou sportifs ».

La profession est d’ailleurs jugée très efficace dans ces mêmes domaines de prédilection :

  • A 77 % pour « la surveillance de lieux par des agents de sécurité »
  • A 76 % pour « la sécurité lors d’événements culturels ou sportifs »
  • A 72 % pour « la protection de biens et de personnes par des agents de sécurité »

Lorsqu’on demande aux sondés de désigner les domaines dans lesquels la sécurité privée devrait jouer un rôle plus important, « la lutte contre le terrorisme » pointe à la 4e position avec 30 %, juste derrière les trois domaines précédemment listés. Cette lutte contre le terrorisme étant au cœur des préoccupations des français, il est logique de voir ce thème apparaître. Preuve, s'il en fallait, de la nécessité de co-production entre le secteur de la sécurité privée et les forces publiques.

Retrouvez l’intégralité de l’étude sur le site de l’IFOP ou sa version condensée sur le site de l’USP.