Securitas s’engage pour les salaires de ses agents de sécurité

jeudi 16 janvier 2014

Securitas France décide de lier directement l’augmentation des salaires de ses agents de sécurité à l’augmentation de ses prix.

La Négociation annuelle obligatoire (NAO) 2014 de la branche professionnelle sécurité s’est soldée par un constat d’échec. La proposition faite par les représentants des entreprises* portait sur :

  1. Une augmentation de tous les coefficients de la grille de 1%
  2. Une prime différentielle de 0,74% pour le 1er coefficient de la grille, afin de le repositionner au dessus du SMIC.

Aujourd’hui avec une inflation à 0,7% et un SMIC qui augmente de 1,1%, Securitas considère que les propositions de la profession faites aux partenaires sociaux étaient équilibrées. Leur refus est regrettable, totalement inadapté à la conjoncture économique et en rien constructif.

« Nous ne pouvons que regretter une telle situation » déplore Michel Mathieu, Président de Securitas France. « Nous ne pouvons pas accepter que nos agents de sécurité aient le salaire le moins élevé de tous les métiers de services alors que nos métiers de sécurité privée demandent de plus en plus de compétences » ajoute Michel Mathieu.

Securitas s’engage à ce que la part de ses augmentations de prix 2014 qui serait supérieure aux augmentations de coûts (charges, taxes,…) soit proposée comme augmentation de salaire à ses partenaires sociaux dans le cadre de sa NAO.

 


*USP : Union des entreprises de sécurité privée, SESA : Syndicat sûreté aérienne et aéroportuaire, SNES : Syndicat national des entreprises de sécurité privée

Téléchargement